Créons du lien

Supplément au bulletin paroissial Mai  2022

La paix soit avec vous ! C’est la salutation de Jésus ressuscité !

            Cette paix est celle du coeur. Mais cette paix est aussi extérieure, elle     est celle de notre relation au monde et aux autres. Nous recevons tous la même promesse : Paix à toi !

            La paix du cœur en ce soir du 24 avril ? Peut être celle d’avoir fait notre devoir de citoyen. Pour citer un de nos amis Hubert Martin : « le ciel ne nous est heureusement pas tombé sur la tête ! » L’Esprit Saint a certainement aussi fait sa part du job… ».

            La paix du cœur : lorsque l’on entend  la haine se déferler encore et             toujours sur le président élu, mais aussi sur le citoyen lamda, s’il ne pense pas comme moi ?

            La paix du cœur, lorsque les guerres se déploient toujours davantage   à travers le monde ?

            Et pourtant le chemin continue…avec l’espérance d’entendre de nouveaux appels de l’Esprit Saint pour les années à venir et l’occasion         de renouveler durablement nos relations en famille, en communauté et dans notre voisinage.

            La revue«Pèlerin »  n°7270 dans on cahier « foi et spiritualité » nous             donne des pistes pour continuer à marcher ensemble sans se lasser pour une Eglise synodale :

              1-se souvenir d’où on vient : retourner aux sources de notre propre foi           

              2-inviter largement, se mobiliser pour que l’Église demeure un lieu d’accueil et de partage avec les plus marginalisés.

               3- reconnaître les dons de chacun, quelles que soient nos compétences, nous sommes appelés à les mettre au service de nos frères.

             4- cultiver le partage des responsabilités, mieux partager la gouvernance entre clercs et laïcs, renforcer le rôle des femmes, autant de défis essentiels pour l’Église de demain.

Ce marcher ensemble peut être un geste citoyen en cette période d’élections législatives : prenons des passages du programme du président élu et voyons comment nous pouvons faire pour y arriver ensemble :

« Je propose un grand débat permanent, ouvert au référendum et à l’organisation de conventions citoyennes» :apprenons à notre échelle (en étant aussi vigilants sur les réseaux sociaux) non pas la haine, mais l’écoute, l’éducation à la paix et à la citoyenneté, à la rencontre interculturelle.

« Le nationalisme, c’est la guerre » l’élection c’est aussi un référendum sur l’Europe ne pas choisir un programme de repli.

Le 8 mai, à la veille de la journée de l’Europe, la messe télévisée sera célébrée à Say-Chazelles : la paroisse où vécut Robert Schumann, l’un des pères de l’Europe, un Saint de demain .

« Je souhaite repenser le modèle d’intégration républicaine » Attention ! Là aussi bravo à tout ce qui se passe pour les Ukrainiens, bravo à la Pologne, bravo à l’Europe : mais les migrants musulmans !? Et pourtant : Mathieu 25 : « J’étais étranger et vous ne m’avez pas reçu ! » cf le journal « La Croix » du 22 avril.

« La vie sociétale : cf  « La Croix » : parmi les inquiétudes des catholiques figurent l’allongement des délais de l’IVG, l’extension de la PMA, la perspective de l’euthanasie. Exprimons notre opposition ; ne jugeons pas les personnes, jugeons les actes, accompagnons les personnes  qui nous sont proches et qui se trouvent dans cette situation ; restons-en à la loi Léonetti et développons les soins palliatifs (cf le bon Samaritain).

«Le  versement automatique à la source des aides sociales» est une bonne chose, accompagner les personnes touchant le RSA vers une recherche de travail aussi,mais il faut des personnes formées pour cet accompagnement et du temps !

« Une réforme de l’hôpital est urgente » d’abord pour le bien du  malade avec moins d’emprise de l’administratif sur le quotidien des soignants.

« Pour l’école » le président met en avant les idées d’autonomie des établissements, d’espaces d’expérimentation, de plus grande reconnaissance d’acteurs locaux . Créer un pouvoir d’agir collectif, cela passe par l’éducation, celle des filles et des garçons qui deviennent des citoyens actifs dont la société de demain aura besoin.

« En ce qui concerne l’écologie »  des pistes se mettent en place  pour l’énergie, les transports, la biodiversité, l’alimentation bio…               

Dans « Laudato Si », le Pape François parle d’une écologie    intégrale, environnementale et sociale. Toute atteinte à la solidarité et à l’amitié civique provoque des dommages à l’environnement.

L’écologie de la vie quotidienne éclot à partir de la créativité et de la générosité des personnes et des groupes, de la reconnaissance de          la dignité, un appel à la solidarité et à une option préférentielle pour les pauvres.

Dans ce cadre de l’écologie de la vie quotidienne , nous vous proposons la lecture de « Ma petite cuisine Laudato Si » manuel de cuisine saine et durable d’Anne Moreau aux éditions CLD sur le        mode de « consommer , c’est voter pour le monde que l’on veut » selon l’auteure. Il devient urgent de veiller sur notre « maison              commune » en reprenant chacun à notre rythme, la main sur notre consommation.

D’autre part, trois fois en 20 ans, nous avons voté contre un choix de société.

Agissons toutes et tous, travaillons  à comprendre pour mieux répondre et pour qu’il n’y ai pas de quatrième fois.

Nous pouvons agir, à chaque scrutin toutes les voix comptent, à chaque fois que l’on essaye de comprendre ce qui fragmente notre société et qu’on retisse fil après fils,

« A chaque fois que vous agissez dans votre vie quotidienne en fonction de vos valeurs et de vos rêves, vous votez pour le monde dans lequel vous voulez vivre » Marie Muller Abrassart présidente des Scouts et Guides de France.

Au lendemain de la victoire d’Emmanuel Macron face à Marine Le Pen, 13 personnalités du monde associatif  et chrétien interpellent le président (cf le  « Pèlerin  7274 du jeudi 28 avril 2022».

Remerciements :

La Conférence Saint Vincent de Paul de Guebwiller vous remercie  pour vos dons à l’occasion de la quête traditionnelle du Jeudi Saint, à savoir 480 € en liquide et 1000€ en chèque. Ces dons permettent aux membres de la Conférence de mieux accueillir, accompagner, visiter les personnes en précarité à Guebwiller.

Informations

Maison St Michel mardi 3 mai 16h : Etienne Gendrin présente sa bande dessinée  « Têtes de Mule » : six jeunes alsaciennes en résistance.

Pastorale du tourisme Haut Florival : « HISTOIRES DE LOUPS » balade intergénérationnelle contée « Nature et Patrimoine » à a Wolfsbrube (Fosse aux Louos » à Lautenbach-Zell.

Rendez- vous devant la mairie mercredi 4 mai à 14h30 à 14h30

Inscriptions : prtl.haut-florival@orange.fr ou florival@alsacenature.org pour le 2 mai (o3 89 76 31 48 ou 07 71 83 93 06)

Réagir :

site internet www.paroisses-catholiques-guebwiller.fr

e-mail paroisse.guebwiller@free.fr

Téléphone presbytère 03 89 76 91 76