Samedi 7 novembre 2020

Textes du jour : Philippiens 4, 10-19 Psaume 111 Luc 16, 9-15

Luc 16 verset 15 - L'avenir est dans la bible !

«Et les pharisiens aussi, qui étaient avares, entendirent toutes ces choses, et ils se moquèrent de lui» (v. 14). Ils comprirent très bien le sens de l’enseignement de Jésus. Très attachés aux biens de ce monde, ils n’éprouvaient aucune envie de les abandonner. Jésus leur dit encore: «Vous êtes ceux qui se justifient eux-mêmes devant les hommes; mais Dieu connaît vos cœurs: car ce qui est haut estimé parmi les hommes est une abomination devant Dieu» (v. 15). Les pharisiens ne cherchaient que l’appréciation des hommes, en se montrant scrupuleux à l’excès et zélés pour leur religion; mais ils n’avaient pas à faire avec Dieu; ils ne se comparaient qu’aux hommes, se justifiaient et s’élevaient eux-mêmes. Mais Dieu connaissait leurs cœurs. Ils ne se doutaient pas que, dans la présence de Jésus qu’ils méprisaient, ils se trouvaient dans la présence de Dieu. Leur élévation au milieu des hommes, dont ils jouissaient si fort, était une abomination devant Dieu. Car chaque fois que l’homme se glorifie, il prend une place qui n’appartient qu’à Dieu. Une idole est appelée une abomination; ce qui prend la place de Dieu dans le cœur est une idole.

Il ne faut pas entendre cette sentence dans un sens absolu ni l’appliquer à toute élévation quelconque. Avec de la sincérité et de l’humilité, ce qui est grand aux yeux des hommes peut l’être aussi devant Dieu.